Histoire du Château
Accueil Histoire du Château Comment y aller ? Le Diable au Château L'Association

 

Deux éléments d'importance permettent aux historiens de dater l'édification du château d'Esserts-Blay vers la fin du XIVème siècle :

tout d'abord l'extrême adéquation de l'édifice avec la manière de construire à cette époque (épaisseurs des murs, disposition intérieure, encadrements des fenêtres, meurtrières rondes, etc...) ;

ensuite l'existence d'un acte notarié de 1390 dans lequel François de Salins reconnaît tenir la seigneurie de Blay en fief du très illustre prince Amédée Huit, comte de Savoie. C'est à ce moment que le château dut être édifié.

Pendant son existence,  le château passa successivement  aux familles nobles d'Avallon, de Salins, de Conzier et de Riddes. Il fut habité de source confirmée jusqu'en 1599 puisque Antoinette, femme de Gaspard de Riddes, y dicta son testament le 15 février et y mourut le 9 décembre de la même année.

Vous voulez savoir quand et comment s'acheva l'histoire du château de Blay ?  Alors, il est grand temps de vous procurer le livret en couleur "Le Château d'Esserts-Blay " auprès de notre Association. Vous y apprendrez d'ailleurs bien d'autres choses comme l'histoire vraie du Diable au château et notamment comment la population vit encore aujourd'hui avec son château...

Les ruines actuelles du château de Blay laissent clairement deviner un édifice à 3 étages, avec 3 tours aux angles ayant elles-mêmes 4 niveaux (on ignore pourquoi l'angle Ouest n'a jamais été construit).

Le rez-de-chaussée contenait le cellier, les caves et la cuisine. Le 1er étage était composé de 3 pièces munies de cheminées. Au 2ème étage se trouvaient 6 chambres et, au-dessus, les greniers.

Les tours étaient équipées de meurtrières avec, sous chacune d'elles, un trou rond pour passer les armes à feu. Les murs épais étaient solidement construits avec de petits moellons bruts noyés dans un très bon mortier de chaux et de sable. Cela leur a permis de résister, en partie, à six siècles d'intempéries.